Robert Lauth Pleurtuit votre ville de demainPublié le 13/02/2020

Municipales à Pleurtuit. Robert Lauth présente sa liste pour Robert Lauth présente la liste Pleurtuit votre ville de demain. Ce retraité de la police nationale veut pousser les habitants à se réapproprier leur commune.

Une partie de la liste Pleurtuit votre ville de demain. Absents sur la photo : Steven Charton, Marc Chomel, Bernard Clouwez, Victoria De Terline, Emmanuelle Fondin, Julie Grodet, Eléonore Joffrion, Béatrice Loisel, Jessica Tahier, Arnaud Tardivel, Sandra Thoreux. | Ouest France

Robert Lauth est retraité de la police nationale et très actif dans le domaine du tourisme et de la plaisance. C’est en échangeant avec deux habitantes du centre-ville de Pleurtuit, Hélène Guillemet et Pacale Lesaicherre, toutes les deux hostiles aux récentes constructions en bordure de leurs propriétés, que le projet de liste s’est formé. Autour de lui, un noyau dur s’est constitué avec l’arrivée de Clément Le Ricousse, pour le projet, et Stéphanie Monnier, pour la communication.

La liste, menée par Robert Lauth, a été la première à se mettre en lice pour les municipales et à ouvrir un local de campagne au 14, rue de Dinard. Elle s’est dotée d’un site internet : Pleurtuitvdd.com Pour la communication aussi, chacun des colistiers porte une écharpe jaune.

Côté programme, sécurité ; déplacements ; bien-être avec une meilleure prise en compte des hameaux ; bien vivre, avec la réappropriation de la ville par ses habitants et l’appui aux commerces du centre sont les thèmes portés par la liste Pleurtuit votre ville de demain.

Consultation des habitants

« La consultation des habitants sera essentielle quand nous serons aux affaires, a près avoir fait réaliser un audit des finances de la ville pour équilibrer projets et moyens », promet Robert Lauth.

« La Ville s’est développée, mais pas dans le bon sens. Les équipements sportifs ou la cantine scolaire, par exemple, sont désormais sous-dimensionnés. Nous préconisons des solutions modulables, écoresponsables, qui intègrent, dès leur conception, les évolutions à venir », détaille la tête de liste.

Le volet écologique n’est pas en reste avec le souhait de planter des arbres : « A chaque naissance, par exemple, pour rappeler que nous travaillerons pour les générations à venir. »

Robert Lauth, 73 ans, tête de la liste Pleurtuit votre ville de demain.

Robert Lauth, 73 ans, tête de la liste Pleurtuit votre ville de demain. | OUEST-FRANCE

La liste dont l’ordre n’est pas encore déterminé

Robert Lauth (tête de liste), retraité de la police nationale, 73 ans. Marc Albrieux, navigant, 52 ans. Sandrine Bonnet, économiste dans la construction, 45 ans.

Steven Charton, commerçant, 38 ans. Marc Chomel, agriculteur bio, 41 ans. Bernard Clouwez, retraité, 69 ans. Yann Collet, diagnostiqueur immobilier, 50 ans. Victoria De Terline, assistante autoprothésiste, 49 ans. Ghislain Dejoie, taxi-ambulancier, 59 ans.

Emmanuelle Fondin, aide médico psychologique, 53 ans. Peter Gabor, retraité, 83 ans. Stéphane Garnier, banquier, 37 ans. Julie Grodet, employée de banque, 36 ans. Hélène Guillemet, professeure de lettres, 55 ans. Eléonore Joffrion, étudiante, 18 ans. Clément Le Ricousse, cadre commercial export, 36 ans. François Leclerc, retraité, 65 ans. Pascale Lesaicherre, aide-soignante, 54 ans. Béatrice Loisel, professeure de sport, 25 ans. Stéphanie Monnier, graphiste, 51 ans. David Marin, employé de banque, 42 ans. Patrick Martin, graphiste, 50 ans. Sophie Odoard, conseillère emploi, 37 ans. Jacques Perreaux, retraité, 69 ans. Christèle Ruaux, intérimaire, 51 ans. Natacha Secardin, commerçante, 47 ans. Jessica Tahier, commerçante, 43 ans. Arnaud Tardivel, pompier, 24 ans. Sandra Thoreux, responsable clientèle, 43 ans.

Publié le 31 Jan 2020

Élections municipales à Pleurtuit : Robert Lauth présente sa liste

 

Robert Lauth brigue la mairie de Pleurtuit, où il a pris la tête de la liste « Pleurtuit votre ville demain ».

Robert Lauth (à gauche) et ses colistiers, quasiment au complet, arborent l’écharpe jaune de leur ralliement électoral. (©Le Pays Malouin)

Retraité de la police nationale, Robert Lauth a présenté les membres de la liste qu’il conduit en vue des élections municipales de mars 2020 à Pleurtuit.

Les colistiers

Robert Lauth, 73 ans, retraité de la police nationale ; Marc Albrieux, 52 ans, navigant ; Sandrine Bonnet, 45 ans, économiste de la construction ; Steven Charton, 38 ans, commerçant ; Marc Chomel, 41 ans, agriculteur bio ; Bernard Clouwez, 69 ans, retraité hospitalier ; Yann Collet, 50 ans, diagnostiqueur immobilier ; Victoria de Terline, 49 ans, assistante audioprothésiste ; Ghislain Dejoie, 59 ans, taxi-ambulancier ; Emmanuelle Fondin, 53 ans, aide médico psychologique ; Peter Gabor, 83 ans, retraité ; Stéphane Garnier, 37 ans, banquier ; Julie Grodet, 36 ans, employée de banque ; Hélène Guillemet – Joffrion, 55 ans, professeur lettres classiques ; Eléonore Joffrion, 18 ans, étudiante ; Clément Le Ricousse, 36 ans, cadre commercial export ; François Leclerc, 65 ans, retraité milieu bancaire ; Pascale Lesaicherre, 54 ans, aide-soignante ; Béatrice Loisel, 25 ans, prof de sport ; David Marin, 42 ans, employé de banque ; Patrick Martin, 50 ans, graphiste ; Stéphanie Monnier, 50 ans, graphiste ; Sophie Odoard, 37 ans, conseillère emploi ; Jacques Perreaux, 69 ans, retraité ; Christèle Ruaux, 51 ans, intérimaire ; Natacha Secardin, 47 ans, commerçante ; Jessica Tahier, 43 ans, commerçante ; Arnaud Tardivel, 24 ans, pompier ; Sandra Thoreux, 43 ans, responsable clientèle.

illes voisines ».

Publié le 13/12/2019

Pleurtuit. Quatre premiers colistiers autour de Robert Lauth

 

La liste portée par Robert Lauth, Pleurtuit votre ville de demain, a dévoilé les noms de quatre des colistiers.

Robert Lauth, tête de liste, au centre, entouré de ses premiers colistiers : Clément Le Ricousse, Hélène Joffrion, Stéphanie Monnier et Pascale Lesaicherre.

Robert Lauth, tête de liste, au centre, entouré de ses premiers colistiers : Clément Le Ricousse, Hélène Joffrion, Stéphanie Monnier et Pascale Lesaicherre.

La liste portée par Robert Lauth, Pleurtuit votre ville de demain, est annoncée comme complète mais seuls quatre colistiers sont dévoilés : Clément Le Ricousse, 36 ans, responsable commercial à l’export dans le domaine de la nutrition animale ; Hélène Joffrion, 55 ans, enseignante ; Pascale Lesaicherre, 54 ans, aide-soignante, et Stéphanie Monnier, 50 ans, graphiste. Il faudrait ajouter la benjamine de l’équipe, Éléonore Joffrion qui, à 18 ans, fera son entrée en politique.

Robert Lauth a tenu à rappeler l’apolitisme de sa liste et à se présenter comme l’animateur des différentes sensibilités accueillies, « à part les extrêmes qui ont frappé à la porte et dont on n’a pas voulu ».

Clément Le Ricousse place le projet politique « sur un rééquilibrage entre Pleurtuit et Dinard. Si Dinard est une marque, Pleurtuit n’est pas sa ville-dortoir ». Il plaide « pour des équipements à Pleurtuit au format de développement prévisible : écoles, cantines, salles de sport… ». L’intercommunalité s’invite au débat pour une répartition plus équilibrée des équipements et « un programme mobilités plus adapté », souligne Robert Lauth.

Publié le 7 déc. 2019

Robert Lauth conduira la liste « Pleurtuit Votre Ville Demain » aux municipales

 

Robert Lauth tête de liste Pleurtuit Votre Ville de demain

Robert Lauth tête de liste Pleurtuit Votre Ville De Demain

Robert Lauth est le deuxième candidat déclaré aux élections municipales 2020. Retraité de la Police nationale, il mènera une liste sans étiquette.

La liste « Pleurtuit Votre Ville de Demain » est née de la volonté d’un groupe d’habitants rassemblés autour de Robert Lauth d’apporter un renouveau pour la commune. Cette liste est ouverte et sans étiquette politique. Presque complète, elle regroupe des personnes de tous âges (18 à 73 ans) et la parité est d’ores et déjà assurée.

Écoute et travail en équipe

Robert Lauth, retraité de la Police nationale, gère une maison d’hôtes en centre-ville avec son épouse. Très impliqué dans la vie locale, il a été vice-président de l’office de tourisme de Dinard, membre de la commission nationale de l’hébergement touristique marchand et fut l’un des fondateurs de l’Association des pêcheurs et plaisanciers de Pleurtuit (APPP) qui fêtera ses dix ans d’existence en 2020.

« L’essentiel pour nous, confie-t-il, est d’apporter un bien-être global aux Pleurtuisien(ne)s et de développer la vie dans la commune. Nous mettons l’écoute des habitants et le travail en équipe en avant ». « Si nous sommes élus, poursuit-il, nous travaillerons en concertation avec les minorités et ferons un travail constructif au sein de la communauté de communes ».

Projets écoresponsables

La liste « Pleurtuit Votre ville Demain » mettra la mobilité et le développement durable au cœur de ses actions, en développant l’alternative à la voiture, en améliorant la mobilité au sein de la communauté de communes, vers Saint-Malo, aux abords de l’aéroport, en améliorant la gestion des déchets, en faisant de toute nouvelle construction un bâtiment éco-responsable. D’autres points sont également au programme : réaliser des équipements sportifs, améliorer les problèmes de stationnement, garantir la sécurité, s’occuper des seniors isolés, accompagner l’accès à l’emploi, être à l’écoute des habitants et enfin maîtriser les dépenses pour ne pas augmenter les impôts.

Site Internet www.pleurtuitvvdd.com

Publié le 19/11/2019

Pleurtuit. Municipales : une 3e liste rassemblée autour de Robert Lauth

 

Retraité de la police nationale, très actif dans certaines associations, Robert Lauth est un personnage connu, qui tient avec sa femme, Monique, une maison d’hôtes au centre de Pleurtuit. | OUEST-FRANCE

Trois questions à…

Robert Lauth, candidat aux municipales

Robert Lauth, qu’est-ce qui vous a poussé à reprendre du service ?

Oh, cela s’est fait plutôt simplement : une discussion au soleil entre voisins, on échange un peu sur ce qui va, beaucoup sur ce qui ne va pas, l’un dit « Et pourquoi on ne monterait pas une liste ? », on poursuit autour d’un café à la maison et, de là, on insiste « Et toi, tu serais bien tête de liste, non ? » Voilà comment j’ai accepté. Mais tout le monde a la parole, je ne veux pas être un directif. Sauf sur un point : cette liste est apolitique. Simplement, nous avons tous envie d’avancer, d’apporter du nouveau à la commune, en tout cas, quelque chose d’autre.

Apolitique, ce n’est donc pas une question d’étiquette, mais « du nouveau », du différent, c’est une liste en opposition à… ?

Pleurtuit votre ville de demain n’est pas une liste « anti » à tout prix, mais une alternative à ce qui a été fait… et se propose de perdurer ! Ce qui nous motive, c’est la déception de voir notre ville sans grand dynamisme, sans ambition nouvelle, sans écoute réelle de la population… Notre ville grandit, mais ne se développe pas dans le bon sens. C’est du gâchis. Ça aurait pu être bien ou mieux fait. Mais ça n’est pas fait. Au fond, nous sommes déçus et c’est ce qui nous donne l’envie de faire mieux. Comment expliquer que des Pleurtuisiens continuent d’habiter ici et aillent faire des choses ailleurs, surtout à Dinard ? Jusqu’à y inscrire leurs enfants à l’école… Comment voir davantage de gens, jeunes ou pas, faire du stop pour aller et venir sans vouloir agir pour la mobilité ? Pourquoi toute nouvelle construction communale n’est-elle, pas à notre époque, un bâtiment écoresponsable ? Au fond, on veut simplement que Pleurtuit vive. Et ça veut dire un souffle nouveau.

Votre liste est-elle close ? Irez-vous jusqu’au bout ?

La liste compte déjà une vingtaine de personnes, bien décidées, certaines ont l’expérience du fonctionnement municipal ou communautaire, d’autres sont expertes dans leurs parties. Nous aurons une liste complète. Et, pour ma part, si j’ai accepté d’en prendre la tête, c’est avec la ténacité que l’on me connaît : pour faire le mieux possible et jusqu’au bout.

Publié le 29 Nov 2019

Élections municipales à Pleurtuit : Robert Lauth veut incarner l’alternance

 

« Pleurtuit Votre Ville de Demain », c’est le nom de la liste que Robert Lauth entend mener aux prochaines élections municipales, face au maire sortant Alain Launay.

Robert Lauth mènera la liste Pleurtuit Votre Ville de Demain aux élections municipales de mars 2020.

Robert Lauth mènera la liste « Pleurtuit Votre Ville de Demain » aux élections municipales de mars 2020.

Robert Lauth, 73 ans, mènera la liste « Pleurtuit Votre Ville de Demain » aux prochaines élections municipales.

Bien connu dans le tissu associatif local, ce retraité de la police national figurait déjà dans une liste aux municipales de 2014, celle menée par Daniel Leroy.

Engagé dans le domaine touristique

Aujourd’hui, il tient des chambres d’hôtes avec sa femme Monique dans le centre-ville de Pleurtuit.

Passionné de pêche en mer et de voitures anciennes, Robert Lauth a été membre fondateur de l’Association des Pêcheurs de Pleurtuit, fondée il y a une dizaine d’années et dont il a été le vice-président.

Il a également été le vice-président de l’Office de Tourisme de Dinard de 2010 à 2015 et il est toujours membre de la commission nationale de l’hébergement touristique marchand.

« Apporter un renouveau »

La liste qu’il compte présenter en mars prochain compterait déjà une vingtaine de noms.

« Notre équipe comprend des jeunes et des moins jeunes, surtout des gens motivés. Nous représentons une alternative par rapport à la liste actuelle qui est sur le terrain depuis 30 ans. Nous aimons notre ville et nous voulons apporter un renouveau aux prochaines élections municipales. Pleurtuit s’agrandit mais ne se développe pas dans le bon sens. C’est pourquoi nous présentons une liste d’alternance aux élections municipales de mars 2020. »

La mobilité au cœur du programme

La liste « Pleurtuit Votre Ville de Demain » propose la réalisation d’équipements sportifs et de jeunesse pour la ville.

« Nous souhaitons faire de Pleurtuit un pôle attractif et non pas une ville-dortoir, garantir la sécurité et ramener la sérénité dans la ville et résoudre les problèmes récurrents de stationnement en centre-ville. Je pense au bien-être des habitants de nos hameaux et je souhaite mettre la mobilité et le développement durable au cœur de notre action. Pour cela, je propose une vraie alternative à la voiture dans notre ville et notre communauté de communes pour permettre à nos habitants de se déplacer sans être obligés de faire du stop », liste le candidat qui souhaite « développer la communication entre le centre-ville, les hameaux et l’aéroport ».

Une intercommunalité « performante »

Robert Lauth plaide aussi pour une Communauté de Communes « enfin performante pour mutualiser nos besoins, pour réduire les coûts et échanger de manière constructive avec nos villes voisines ».

M